21/07/2007

Le Tour

tour1

 

tour2

 

tour3

 

tour4

 

Pour la cinquième année consécutive, les sapeurs-pompiers français intègrent du 7 au 29 juillet 2007 le Tour de France. Pendant 3 semaines ils partent à la rencontre des 15 millions de spectateurs massés tout au long de la grande boucle. Explications.

Dans la caravane publicitaire :

Deux véhicules sont présents dans la caravane, avec un binôme sapeur-pompier à bord de chacun d’entre eux : un conducteur et un distributeur d’objets promotionnels. A noter que d’un jour à l’autre, les rôles peuvent être inversés.

La conduite sur le Tour requiert beaucoup d’attention et de vigilance : le public présent sur les routes est rarement contenu derrière des barrières de sécurité et peut donc traverser de manière désordonnée les voies, s’approcher au plus près des voitures, que celles-ci roulent au pas ou plus vite, et avoir de nombreuses réactions imprévisibles qu’il faut savoir anticiper. Certaines étapes sont en outre longues et il faut donc redoubler de prudence.

Le distributeur d’objets doit quant à lui respecter des consignes strictes : donner les objets de main à main au public pour éviter que ceux-ci ne tombent sur la chaussée et provoquent des accidents parmi les coureurs cyclistes ou le public, mais aussi faire attention aux spectateurs incontrôlables qui, dans le feu de l’action, peuvent tenter d’arracher des mains les produits distribués et là encore causer des accidents.

Déroulement de la journée : elle commence en principe vers 8h et peut se finir tard, en fonction à la fois de la route à parcourir le soir pour rejoindre le lieu d’hébergement, mais aussi des cérémonies officielles auxquelles l’équipe peut être conviée.

Question d’image : garants de l’image des sapeurs-pompiers de France pendant toute la durée du Tour, les membres de l’équipe doivent se conformer au port de la tenue fournie par la FNSPF et la DDSC, veiller au bon entretien des véhicules prêtés et assister, le cas échéant, à toute cérémonie d’accueil prévue par les amicales, unions et / ou Sdis qui assurent l’hébergement dans leurs départements respectifs.

Dans la zone technique des médias :

Cette zone est mise en place à chaque arrivée d’étape : elle regroupe 1500 à 2000 personnes, 150 véhicules, de nombreux studios télé et radios, et est fermée au public.

Missions : L’équipe présente dans cet espace est chargée d’assurer un rôle de prévention et de conseil, mais aussi de relais avec les équipes de secours sapeurs-pompiers locales en cas d’accident dans cette zone, notamment pour faciliter leur accès. Elle effectue en effet chaque jour une reconnaissance complète de la zone technique (vérification du positionnement des extincteurs, placement des véhicules, briefing avec les autorités…) et est en contact permanent avec le service médical du Tour pour lui indiquer le dispositif local de secours et, le cas échéant, les coordonnées du poste de commandement.

Déroulement de la journée : elle débute à 7h le matin sur le terrain, pour s’achever au démontage de la zone vers 19h30. Il reste ensuite de la route à parcourir pour rejoindre l’hôtel, soit 200 km en moyenne, et il est indispensable de tenir le rythme trois semaines durant.

10:01 Écrit par Nico | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.